Le Forum de discution du site chevaliers76


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Clôture mardi du procès contre Jarrai-Haika-Segi

Aller en bas 
AuteurMessage
Mari belagilea
Nouveau


Nombre de messages : 12
Localisation : ça dépend des jours
Emploi : ça dépend des mois
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Clôture mardi du procès contre Jarrai-Haika-Segi   Lun 25 Avr - 1:47

Le JPB > Pays Basque 2005-04-23

Clôture mardi du procès contre Jarrai-Haika-Segi

·L’association des victimes du terrorisme exige une "sentence historique"
à l’encontre des 28 jeunes mis en cause dans l’affaire

Le procès qui se déroule à l’Audience Nationale espagnole contre le
mouvement de jeunes de la gauche abertzale touche à sa fin, les dernières plaidoiries étant fixées pour lundi et les conclusions pour mardi. Dossier détaché du macrodossier 18/98, l’affaire Jarrai-Haika-Segi a commencé a être jugée fin février, près de quatre ans après les premières
arrestations des membres de ces mouvements, voire au bout de la période maximale de détention provisoire des premiers interpellés.

Après un premier réquisitoire de 654 ans de prison à l’encontre de la
trentaine de jeunes mis en cause pour "appartenance" et de "collaboration" avec l’organisation armée ETA, le ministère a réduit sa demande la semaine dernière [lire le journal du mercredi 13 avril]. En effet, le même procureur qui avait requis 10 ans de prison à l’encontre de huit inculpés pour un délit de "collaboration", et 14 ans d’incarcération pour le reste sous le chef d’inculpation d’"appartenance à une organisation terroriste", a retiré les chefs d’inculpation à l’encontre de cinq jeunes, qui sont désormais libres sans charge, et a réduit de 14 à 10 ans de prison les peines requises contre les 28 autres.

La partie civile, représentée par l’Association de victimes du terrorisme
(AVT) a pris la même décision, tout en réclamant du tribunal "une sentence historique et exemplaire" contre ces "petits anges", parce que selon l’AVT, les mouvements de jeunes Jarrai-Haika-Segi sont "des instruments de ETA".

Relaxe par manque de preuve

La défense a pour sa part demandé la relaxe de tous les jeunes, plaidant
qu’"il n’y a pas une seule preuve démontrant que ces mouvements de jeunes sont, comme le veut l’accusation, des organisations terroristes". L’avocat Iñigo Iruin a ajouté hier que beaucoup de pièces signalées en tant que preuves "n’ont pas de valeur juridique" entre autres raisons parce
qu’elles ont été prises sans qu’il y ait de réelle procédure d’instruction
dirigée par un magistrat. Me Iruin a mentionné les écoutes téléphoniques
présentées par l’accusation, "des écoutes pour lesquelles les enquêteurs
n’ont pas suivi le protocole judiciaire": l’instruction doit être
contrôlée par un magistrat, les écoutes doivent relèver d’un délit concret
et, enfin, elles doivent viser des personnes précises, selon l’avocat.
"Les ordonnances judiciaires autorisant ces écoutes n’ont jamais été
présentées au cours de ce procès. En son absence, ces écoutes sont
anticonstitutionnelles", a souligné Me Iruin.

La défense finira sa plaidoirie lundi et les conclusions des deux parties
seront rendues mardi; le président du tribunal devrait donc annoncer mardi la date du verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orain.info/
 
Clôture mardi du procès contre Jarrai-Haika-Segi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» procès contre le kkk
» Le curé de Cuges gagne son procès contre le mairecommuniste
» Katherine Jackson engage des poursuites au civil contre AEG Live
» Ture Rangström
» POUR OU CONTRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de discution du site chevaliers76 :: Le coin revendicatif-
Sauter vers: