Le Forum de discution du site chevaliers76


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles de quelques prisonniers palestiniens, parmi 8000

Aller en bas 
AuteurMessage
Mari belagilea
Nouveau


Nombre de messages : 12
Localisation : ça dépend des jours
Emploi : ça dépend des mois
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Nouvelles de quelques prisonniers palestiniens, parmi 8000   Lun 2 Mai - 9:25

Nouvelles de quelques prisonniers palestiniens, parmi 8000.

Club du prisonnier, comité de défense de Hussam Khader

Le député Jamal Zahalka a pu rencontrer jeudi 10 février le député et militant Marwan Barghouti, prisonnier en Israël

Marwan Barghouti

Le député Marwan Barghouti, qui se trouve dans la section Ishel de la prison de Beer Saba, a déclaré qu’il soutenait le cessez-le-feu, considéré comme un pas pour donner une chance à une paix juste et globale, qui signifie la fin de l’occupation des terres arabes et palestiniennes. Il a ajouté que le peuple palestinien a une expérience amère avec Israël concernant les cessez-le-feu et les trêves. Israël a toujours été responsable de sa remise en cause, refusant de s’y plier. Barghouti a déclaré que des mesures concrètes sont le crière pour mesurer les intentions israéliennes, et ces mesures sont : l’arrêt des colonies et la construction du mur, le démantèlement des barrages et la fin de l’encerclement des villes et villages palestiniens, la fin des assassinats, la libération des prisonniers et en premier lieu les anciens, les femmes et les enfants, le retrait des troupes d’occupation des villes palestiniennes.

Barghouti a lancé un appel aux forces et organisations palestiniennes leur demandant de se mettre d’accord sur un document national global qui traite de toutes les questions et non seulement de la trêve.

Le député Zahalka a également rencontre, Ismat Mansour, de la région de Ramallah, membre du FDLP( Front Démocratique pour la Libération de la Palestine), ainsi que Haroun Naser Din d’Hévbron, qui est au Hamas.

Zahalka a affirmé qu’il y a unanimité parmi les prisonniers pour soutenir la trêve et approfondir le dialogue national, pour donner une chance à la recherche d’ une solution globale et juste, sans occupation ni colonies, tout en respectant les constantes nationales palestiniennes, y compris la question des réfugiés.
Hussam Khader

Député de Naplouse, arrêté depuis avril 2003, dont le procès est repoussé pour la dixième fois, il affirme :

"Concernant la trêve, nous ne devons pas nous précipiter pour arrêter l’Intifada, Israël doit répondre par la pratique sur le terrain, et exécuter les retraits des villes et libérer tous les prisonniers et détenus, avant tout, et le retour à la table des négociations se fera sur la base des droits essentiels du peuple palestinien, pour la création d’un Etat palestinien indépendant et souverain sur les frontières de 67.

Je pense que nous accomplissons une erreur historique si nous désarmons la résistance pour répondre aux demandes israéliennes dans le but de négocier sur le seul retrait de Gaza".
Prison de Beer Saba’(dans le désert du Negev)

A ber Sheva,la section Ishel (où Barghouti est emprisonné) est la section où sont emprisonnés ceux qui sont condamnés à de lourdes condamnations.

Hussam Yousef Izzat Umar de la ville de Tulkarm, qui est condamné à 30 ans de prison, rapporte que les conditions de détention sont extrêmement dures, car les geôliers essaient de faire de leur vie toute simple, un enfer. Le fait de dormir ou de se laver devient une épreuve, ils en sont privés, ou cela leur est autorisé sous conditions. Les geôliers cognent aux portes ou aux fenêtres des cellules en plein milieu de la nuit, l’eau chaude est coupée. Les prisonniers ne peuvent ressentir aucune tranquillité, à cause des provocations quotidiennes.

Le prisonnier a signalé la présence de plusieurs prisonniers très malades, et qui sont interdits de visite depuis leur arrestation :
- Le prisonnier Shadi Fathi Ahmad Matar, condamné à 24 ans de prison, âgé de 24 ans. Il est de Tulkarm. Le prisonnier est interdit de visite depuis trois ans, il manque de vêtements chauds, car il ne peut en recevoir même de la part des familles qui viennent visiter d’autres prisonniers.
- Le prisonnier Ahmad Salah Ahmad Salah, 28 ans. Il est interdit de visite depuis 10 mois, depuis qu’il a été arrêté. Il est blessé.
- Le représentant des prisonniers, Ibrahim Hussayn Alayan, de la ville d’al-Quds, est gravement malade. Il a été transféré à la prison de Ramleh pour se faire opérer. Son état est grave.
Marwan Barghouti
Prison de Nafha

L’avocat de Nadi al-asir al-Filistini (club du prisonnier), Fawaz Shaloudi, a récemment visité les prisonniers palestiniens qui se trouvent à Nafha.

Beaucoup de prisonniers sont des dirigeants politiques, considérés par Israël comme menant les grèves et les opérations. Le directeur de la prison a changé, mais il refuse de s’adresser aux prisonniers avant trois mois, période au cours de laquelle les prisonniers palestiniens devraient montrer leur "bonne volonté" à obéir aux ordres.

Mais le problème est que les ordres sont des non-dits. Alors que les prisonniers avaient quelques droits, ceux-ci ont été supprimés, comme par exemple, la prière au cours de la promenade, sauf le vendredi, mais la protestation massive des prisonniers a fait reculer la direction. Autre exemple, interdiction de faire entrer des crayons dans les cellules. Là aussi, les prisonniers ont protesté. Ils ont l’impression que la direction essaie, par ces moyens, de leur retirer des "petits avantages" autant que possible, ce qui crée une lourde tension parmi les prisonniers. La direction a procédé à des déplacements d’une cellule à l’autre, ou d’une section à l’autre, afin de déstabiliser les prisonniers.

L’avocat explique que le déplacement des prisonniers s’est déroulé devant lui, 120 prisonniers ayant été déplacés d’une section, le même jour.

Le prisonnier Abd Rabboh a expliqué que la direction a imposé des punitions sur les prisonniers parce qu’elle a aperçu un trou dans une des celluls, et bien que les prisonniers aient expliqué que ce trou existe depuis un moment, ils ont quand même été punis, par le prélèvement d’une amende (racket officialisé). Ces amendes deviennent de plus en plus lourdes, et sont imposées pour les faits les plus dérisoires, comme le fait de mettre une corde dans la cellule pour faire du sport, mais la direction a prétendu que les prisonniers se préparaient à fuir.

Le prisonnier Wael Natche de la ville d’al-Khalil (Hébron) a eu une amende parce qu’il a refusé d’obéir à l’ordre de son déplacement vers une autre section. Les geôliers se sont jetés sur lui pour le frapper, et il a été transféré à la prison de Beer Saba’.

L’avocat Shaloudi fait état également que les prisonniers ont trouvé du verre pilé dans les repas que l’administration leur apporte. Tous ces faits amènent les prisonniers de Nafha à ressentir une grande inquiétude pour leur vie.
Prison de Ascalan (Ashkelon)

Le prisonnier Rami Muhammad Shannan, de Ramallah, a rencontré l’avocat de Nadi al-asir, Fahmi Shuqayrat, et lui a rapporté que les conditions dans la prison de Ascalan se détériorent et les privations sont de plus en plus nombreuses.

Un grand nombre de prisonniers se trouve depuis plus de 100 jours dans des cellules surpeuplées bien que plusieurs aient déjà reçu leur ordre de transfert vers les sections générales. Les prisonniers souffrent du froid à cause du manque de couvertures et d’eau chaude, les prisonniers étant privés de la possibilité de se laver. De plus, les produits d’entretien sont quasi inexistants, ainsi que les produits de toilette que la direction devrait assurer.

L’avocat a rapporté que les prisonniers ont transmis leurs revendications à la direction par l’intermédiaire des geôliers, plus d’une fois, sans résultats, ce qui les a poussés à menacer de faire la grève de la faim. Mais la direction leur a fait savoir que leur grève ne servirait à rien.

L’association Ansar el-sageen (prison d’Ansar) réclame la libération de tous les prisonniers, dans un communiqué du 7 février, à l’occasion du sommet de Charm el-cheikh.

Considérant que la question des prisonniers demeure une des questions les plus importantes car les prisonniers sont ceux qui ont lutté pour la libération du pays, Ansar el-Sageen réclame de la délégation palestinienne qu’elle exige la libération de tous les prisonniers, sans exception, sans distinction aucune entre organisations ou entre régions, en refusant notamment les classifications israéliennes entre prisonniers de l’intérieur (Palestine occupée en 48) et prisonniers de Cisjordanie et de Gaza. Ansar el-Sageen réclame la libération de tous les prisonniers palestiniens de la région occupée en 48, de ne pas les "oublier" comme lors des accords d’Oslo ou après, surtout ceux qui ont été arrêtés avant ces accords, certains d’entre eux ayant passé plus de vingt ans dans les geôles israéliennes.
Prison de Shatta - Gilboa

Un prisonnier, Yassine Hassan Barkri, qui est condmné à perpétuité, a été mordu par un rat dans sa cellule. Il a été immédiatement amené à l’infirmerie. Cela montre l’état dans lequel se trouvent les prisons israéliennes, dépourvues de toute hygiène ce qui pose des problèmes de santé aux prisonniers.

Dans un communiqué de Ansar el-sageen, l’association rapporte qu’un prisonnier qui portait sur lui la photo de la petite martyre, Iman al-Hamas, assassinée par un officier israélien à Rafah, a été puni et la photo a été déchirée, parce que cela est interdit, selon la direction de la prison. La photo n’était qu’une coupure de journaux que le prisonnier souhaitait conserver. Mais pour la direction de la prison, la photo d’une fillette de 12 ans, lâchement assassinée par un officier sioniste, constitue un crime. Le geôlier a même ajouté : "c’est une terroriste".
Prison du Naqab (Negev, Ketsiot)

Muhammad Riad Khaled Hisrshi, de Tulkarm, 20 ans, déclare que la détention administrative est une menace permanente sur les Palestiniens, et notamment parce qu’elle est renouvelée sans cesse. Sa détention a été renouvelée alors qu’il a été prouvé qu’il n’y a aucune charge contre lui.

Il a rapporté le cas d’un prisonnier malade à cause de la torture subie. Il s’agit du prisonnier Nidal Nader Sulayman Sayel, de Kfar Qalil, près de Naplouse, qui souffre des coups et de la torture sauvage que les instructeurs de la Shabak [1] ont utilisés contre lui. Ils voulaient l’obliger à prendre une photo avec des armes, prétendant que ces armes lui apppartenaient. Le prisonnier a refusé, il a été alors torturé.

L’avocat Shaloudi a aussi rencontre le prisonnier Rushdi Abdel Jalil de Jénine qui avait été brûlé lors d’un incendie du à la négligence de la direction de la prison. Le prisonnier a déclaré que la situation dans le camp est pire qu’avant l’incendie.
Prison militaire de Ofer (près de Ramallah)

Muhammad Mahmoud Saleh al-Hindi, 19 ans, d’al-Bireh, Ramallah, a déclaré que les prisonniers souffrent énormément du froid dans la prison. Les tentes laissent entrer l’eau de tous les côtés, et ne protègent pas du froid, mais la direction ne réagit pas. Les couvertures et les matelas sont insuffisants, les vêtements chauds ne sont pas autorisés à entrer, et les tentes sont surpeuplées. Pour les malades, les médicaments sont inexistants. L’eau chaude ne suffit pas. Les geôliers répriment de façon provocatrice les prisonniers, en leur détruisant ou en confisquant leurs affaires personnelles.

Au tribunal de Ofer (près de Ramallah), le tribunal militaire a émis plusieurs ordres de détention administrative, allant de un mois à 6 mois, contre 16 Palestiniens récemment arrêtés.

[1] ou Shinbet, services de sécurité intérieure israélienne
10 février Club du prisonnier palestinien Comité pour la libération de Hussam Khader Synthèse, remise en forme, CL, Afps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.orain.info/
 
Nouvelles de quelques prisonniers palestiniens, parmi 8000
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blog des bonnes nouvelles.
» Borgne, Forteresse, N &N: nouvelles sorties Sepulchral Prods
» 2 nouvelles soirées spéciales MYLENE FARMER en Janvier 2006
» Quelques photos de mes scoots
» nouvelles dates pour scorpions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de discution du site chevaliers76 :: Le coin revendicatif-
Sauter vers: